vendredi 19 septembre 2014

Je m'appelle Budo - Matthew Dicks

couverture Budo
Ce n'est pas une histoire banale. Non vraiment.Vous en connaissez beaucoup vous des histoires où le héros n'existe pas? Plus particulièrement, où celui-ci est un ami imaginaire d'un petit garçon? C'est ce qui se passe dans Je m'appelle Budo.
Budo a été imaginé par Max. Un petit garçon de 4 ans qui depuis en a 9. C'est un peu grand pour avoir un ami imaginaire à cet âge-là, vous ne trouvez pas? Que voulez-vous, Max est ainsi. Il a besoin de Budo pour le rassurer dans son quotidien, qui peut devenir très vite angoissant... Seul Max peut voir et entendre Budo. Normal, c'est lui qui l'a imaginé. Mais un jour, Max va disparaître. Budo sait où, quand, comment Max a disparu: il est le seul témoin! Mais comment se faire entendre lorsque l'on est un ami imaginaire, visible de la seule personne qui vient justement de disparaître?

C'est un énorme coup de cœur. Bien que le début soit un peu lent à démarrer, on est avide de savoir ce qu'il va advenir de Budo et Max. L'écriture est simple, fluide, efficace. On s'attache très vite aux personnages, et tout particulièrement à Budo.



Je m'appelle Budo

Matthew Dicks

Flammarion (2013)

A partir de 12 ans

 

 

Trouver ce livre dans les médiathèques du réseau les Portes de l'Essonne 
Consulter le site de Matthew Dicks (en anglais)

mardi 16 septembre 2014

Love letters to the dead - Ava Dellaira

littérature jeunesse young adult
Laurel démarre sa rentrée dans un nouveau lycée. Elle reçoit comme premier devoir de l'année, d'écrire une lettre à une personnalité décédée. Sans s'en rendre compte, ce devoir va se transformer en journal intime pour Laurel. Elle va écrire successivement à ses grandes idoles : Kurt Cobain, Amy Whinehouse, Judy Garland et bien d'autres encore...
On découvre alors le quotidien de Laurel, qui a du mal à s'intégrer dans son nouveau lycée, sa rencontre avec ses deux futures meilleures amies, et les regards échangés avec le beau Sky... L'histoire ne se limite pas qu'à une simple description du quotidien d'une adolescente. Au delà des apparences, Laurel cache en elle un profond traumatisme, lié à la disparition tragique de sa sœur May...

Coup de cœur pour cette histoire. Love letters to the dead fait partie de ces romans, qui font apprécier chaque petit instant de la vie. C'est à la fois une ode à la vie, mais aussi une introspection dans la souffrance de Laurel. Petit à petit, les raisons de son comportement se dévoilent, et laissent apparaître une vérité pénible à accepter.


4e de couverture


Love letters to the dead

Ava Dellaira

Michel Lafon, 2014

A partir de 14 ans



Trouver ce livre dans les médiathèques du réseau les Portes de l'Essonne 
Consultez le site d'Ava Dellaira

samedi 13 septembre 2014

Plages lecture

été parcs lecture
Début septembre, la fin des grandes vacances, le début de la rentrée scolaire... c'est aussi l'occasion pour les bibliothécaires de  profiter des rayons de soleil et de s'installer dans les parcs pour les plages lecture!
Les bras chargés d'histoires, BD, livres-jeux, documentaires, nous nous sommes installées dans les parcs. Les enfants nous ont reconnu et retrouvé avec beaucoup de plaisir. Voici quelques photos qui en témoignent!












enfants jardin

mardi 9 septembre 2014

Lettres de l'intérieur



Prison

Mandy et Tracey , deux jeunes adolescentes que tout oppose, s'envoient très régulièrement des lettres par correspondance et lient une amitié.

La première habite à Acacia park et vit une relation difficile avec son frère ainé, la seconde à Prescott auprès d'une famille riche et aimante.

Au fil des semaines et des lettres, les deux filles se font des confidences et se livrent de plus en plus jusqu'au jour où Mandy fait une découverte sur Tracey par le biais d'un ami qui se rend au lycée de Prescott...

Un roman épistolaire à la fois simple et prenant sur l'amitié.

 


Lettres de l'intérieur

John Marsden

L'école des Loisirs (Médium) 1998

A partir de 12 ans



Trouver ce livre dans les médiathèques du réseau les Portes de l'Essonne 

samedi 6 septembre 2014

Le chevalier noir

féminisme
Un chevalier, une princesse et une histoire pas ordinaire !
Un jour, un chevalier arrive au pied de la tour d’une princesse et lui demande les clés de celle-ci. La princesse refuse alors le chevalier la menace de faire venir son géant…
Du coup, la princesse menace le chevalier de faire intervenir sa fée… Et de fil en aiguille, la fée et le géant font leur œuvre et nous voilà avec un chevalier changé en crapaud et une princesse avec un château en ruine !

Cet album en beige et noir en plus de quelques couleurs est très bien illustré.
Le texte, sous la forme d’un dialogue entre la princesse et le chevalier est plein d’humour d’ailleurs il se prêtera très bien à une lecture à haute voix et/ou à deux voix.
Le ton est vraiment donné dès le début de l’album et le propos un peu féminisme est enthousiasmant ! A mettre entre toutes les mains


illustration jeunesse

Le chevalier noir

Michael Escoffier, illustré par Stéphane Sénégas
Éditions Frimousse, 2014
A partir de 3 ans

          

Trouver ce livre dans les médiathèques du réseau les Portes de l'Essonne. 

Consulter le blog de Michael Escoffier et celui de Stéphane Sénégas.
     
    

mardi 2 septembre 2014

Le chat aux yeux d'or - Silvana de Mari

Auteur italien
Leila est une jeune fille de 11 ans, qui vit avec sa mère près des marais, dans un camp d'immigrés.

Le jour de la rentrée des classes, elle arrive en retard et se fait remarquer auprès des élèves et de ses professeurs.

Les élèves, issus de milieux aisés se moquent de cette pauvre fille.

C'est alors que son regard va croiser celui d'un étrange chat noir aux yeux d'or...


 

Le chat aux yeux d'or

Silvana de Mari

Bayard jeunesse, 2013

A partir de 9 ans





Trouver ce livre dans les médiathèques du réseau les Portes de l'Essonne 

Consulter le site de Silvana de Mari (en italien)
              
               

samedi 30 août 2014

The Room

Jeux vidéo saison 00 épisode 05

Serrure

Dans une demeure inconnue, au centre d’une pièce obscure, se trouve un coffre.
L’ouvrir va demander d’activer les multiples mécanismes qui le protègent en recherchant clés, trappes, serrures, et en résolvant ses énigmes.
Le coffre révèle rapidement son contenu : une boite, elle-même bardée de nouveaux dispositifs à déjouer…
Mais que peuvent bien cacher ces objets ? Quelle est leur histoire ?
Seules recherche et patience permettront, peut-être, de percer leur mystère…

Consulter le portail des médiathèques pour en savoir plus.

          

 

The Room 

Fireproof Games 

A partir de 9 ans 


Télécharger sur l'Appstore ou sur Google play.

                                                   
             
Application